HÉPATITE VIRALE

L'Hépatite Virale est une maladie silencieuse et grave

N'attendez pas d'être malade, faites-vous dépister

Prévalence du Virus de l’Hépatite en côte d'ivoire


Prévalence du Virus de l’Hépatite B est de 13,6% (PNLHV)
Prévalence du Virus de l’Hépatite C est de 3,3% (PNLHV)
Taux de Transmission Materno Fœtale est de 33 %
Virus de l’Hépatite B : première cause de Cancer du foie en CI
Cancer du foie : 3ème cancer en CI et 2ème cancer chez l’homme

Généralités sur les hépatites

L'hépatite, est une maladie qui se caractérise par une inflammation du tissu hépatique, c'est-à-dire du foie proprement dit, inflammation associée à une destruction des cellules hépatiques que les spécialistes en gastro-entérologie (spécialistes du tube digestif), et en hépatologie (spécialistes du foie) appellent.

Il est nécessaire de distinguer :

L'hépatite aiguë, qui dure généralement de trois à six semaines.

L'hépatite chronique, qui dure plus de six mois.

L'hépatite aiguë commence par, des troubles de l'appareil digestif, un manque d'appétit et des nausées. A cela, s'associent une asthénie, autrement dit, une fatigue, une élévation modérée de la température (légère hyperthermie), quelquefois des céphalées (maux de tête).

Le patient se plaint le plus souvent de douleurs articulaires (douleurs dans les articulations), ou d'éruption cutanée (apparition de boutons).Plusieurs jours après l'apparition de ces symptômes, il faut noter que les urines du patient deviennent foncées, quelquefois brunes, et que ses selles sont parfois décolorées, ou bien de couleur blanche, ou tirant sur le jaune. L'interrogatoire plus précis du patient, met en évidence des démangeaisons (prurit), et à l'examen un ictère, c'est-à-dire une jaunisse. Celui-ci, a pour caractéristique de commencer au niveau des conjonctives (membrane de recouvrement des globes oculaires).

L'autre caractéristique de la jaunisse, et qu'elle est quelquefois absente. L'analyse de sang, met en évidence une augmentation très importante des transaminases (enzymes du foie), qui peuvent atteindre deux cents fois la normale. Il n'existe pas de traitement spécifique de l'hépatite aiguë, en dehors du repos, de la réhydratation et, quand il existe une fatigue, de la récupération. Le plus souvent le régime alimentaire n'apporte rien de plus, mais il est néanmoins nécessaire de ne pas absorber de l'alcool. Dans certains cas, l'hépatite s'accompagne d'une insuffisance de fonctionnement du foie, dysfonctionnement très grave, évoluant parfois vers un coma. Il s'agit dans ce cas de l'hépatite fulminante.

NOS PARTENAIRES